Méningiomes

1er Hôpital Universitaire français par sa taille, l'hôpital Pitié Salpêtrière regroupe l'ensemble des activités médicales existantes, hormis la pédiatrie (sauf pédopsychiatrie), la dermatologie, le traitement des grands brûlés.

Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière

MÉNINGIOMES

Le méningiome est une tumeur le plus souvent bénigne, d’évolution lente à point de départ méningé, pouvant être intracrânienne ou intrarachidienne.
C’est une tumeur rare, mais qui représente 20 % des tumeurs primitives cérébrales. L’incidence de cette tumeur est supérieure chez la femme.

Le tableau clinique est varié, il dépend du siège de la tumeur et de son caractère compressif sur les structures cérébrales adjacentes. Les symptômes neurologiques s’installent progressivement, il peut s’agir d’hémiplégie, de troubles sensitifs, de troubles phasiques, de syndrome cérébelleux, ou d’épilepsie.

Dans le traitement des méningiomes, la chirurgie classique connaît certaines limites qui sont liées à la taille de la tumeur, à sa topographie et à son envahissement osseux. La radiochirurgie ou la radiothérapie fractionnée peuvent être proposées comme alternatives, lorsque la tumeur est située à proximité de zones vulnérables et qu’elle est évolutive. Dans certains cas, une stratégie combinée associant chirurgie sub-totale et radiochirurgie peut être proposée.

Quand il est exprimé en taux actuariel, le contrôle tumoral est de 87 % à 100 % à 5 ans. Le pourcentage de patients ayant une diminution du volume tumoral après GKS varie de 22 % à 69,7 %. Sur le plan clinique, 43 % à 82 % des patients sont stabilisés. Le taux des patients dont les signes cliniques se sont améliorés varie de 12 % à 51 %.