Service de pneumologie et réanimation médicale

1er Hôpital Universitaire français par sa taille, l'hôpital Pitié Salpêtrière regroupe l'ensemble des activités médicales existantes, hormis la pédiatrie (sauf pédopsychiatrie), la dermatologie, le traitement des grands brûlés.

Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière

SERVICE DE PNEUMOLOGIE ET RÉANIMATION MÉDICALE

Chef de service : Professeur Thomas SIMILOWSKI (PU-PH)

Le service de Pneumologie et Réanimation médicale comporte au total 82 lits d’hospitalisation qui se répartissent en 5 secteurs : un secteur d’hospitalisation (25 lits), une unité de réanimation (10 lits) et de surveillance continue (6 lits), une unité ambulatoire d’appareillage respiratoire de domicile en hôpital de jour (7 lits), un secteur de soins de réadaptation post-réanimation (12 lits) et un secteur de soins de suites respiratoires et neuro-respiratoires (22 lits). Le service comporte également un secteur de consultation externe et d’endoscopie bronchique. Il fait partie du Département R3S (Respiration, Réanimation, Réhabilitation, Sommeil), avec le service des explorations fonctionnelles de la respiration, de l’exercice et de la dyspnée (Professeur Christian Straus) et le service des pathologies du sommeil (Professeur Isabelle Arnulf). Du point de vue de la recherche, le service est étroitement associé à l’unité UMRS1158 « Neurophysiologie Respiratoire Expérimentale et Clinique » INSERM-Université Paris 6.

Les trois axes du projet médical du service sont la prise en charge des urgences, le handicap respiratoire (et les filières de soins correspondantes) et la pneumologie générale « de première ligne ».

Responsables médicaux : Pr Thomas SIMILOWSKI, Dr Brigitte ORCEL, Dr Capucine MORELOT-PANZINI, Dr Valery TROSINI-DESERT

            Actuellement située au sein de la Division Montyon, fleuron du secteur Salpêtrière depuis le début du XVIIème sècle, cette unité sera transférée à l’horizon 2018 dans un bâtiment entièrement rénové.

            Le secteur d’hospitalisation de pneumologie comporte 25 lits. Il prend en charge environ 1000 patients par an, constituant un des avals principaux du service d’accueil des urgences, avec dans ce cadre un recrutement de pneumologie générale. Dans le domaine du handicap respiratoire, ce secteur joue un rôle crucial en prenant en charge les décompensations aiguës des insuffisances respiratoires chroniques (BPCO au premier plan, affections neuromusculaires, etc.).

            Le secteur d’hospitalisation de jour « unité ambulatoire d’appareillage respiratoire à domicile » (UaARD, Docteur Capucine Morélot-Panzini), doté de 7 lits, jour un rôle pivot dans la filière de soins « insuffisance respiratoire chronique grave », en assurant la mise en route et la surveillance régulière de toutes les modalités de suppléance respiratoire (oxygénothérapie, ventilation au masque et sur trachéotomie, stimulation phrénique implantée) dans l’ensemble des pathologies concernées (BPCO, syndrome obésité hypoventilation, maladies neuromusculaires dont la SLA, tétraplégies, etc.). L’UaARD dispose d’un programme d’éducation thérapeutique « ventilation à domicile » unique en France.

            Le secteur d’endoscopie (Docteur Valery Trosini-Desert), doté de deux salles d’examen, permet au Groupe Hospitalier de mettre à la disposition de l’ensemble de ses services et de son secteur géographique une offre de soins de pointe et diversifiée en endoscopie respiratoire et interventionnelle.

            Le secteur de consultation (Docteur Brigitte Orcel), au-delà de la pneumologie générale, de la filière « insuffisance respiratoire chronique grave », et d’une importante activité de tabacologie, offre un éventail large de prises en charge spécialisées (allergologie, tuberculose et autres mycobactérioses, hypnose médicale pour le traitement des dyspnées persistantes et inexpliquées).

Responsable médical :  Professeur Alexandre DEMOULE

            Egalement située au sein de la Division Montyon et également destinée à rejoindre le nouveau bâtiment l’horizon 2018, cette unité fonctionnelle comporte 10 lits « lourds » de réanimation et 6 lits de surveillance continue. Elle a pour principale mission l’accueil des patients en situation d’urgence vitale et de défaillances visérales. Chaque année, la réanimation médicale et l’unité de surveillance continue admettent à elles deux environ 1100 patients en provenance des urgences*, du SAMU ou d’autres services de l’hôpital. Les pathologies qui y sont prises en charges ont deux points communs : leur sévérité et la brutalité de leur installation.

            Au nombre de ces pathologies on compte insuffisances respiratoires aiguës, états infectieux sévères, états de choc, défaillances rénales aiguës, insuffisances hépatiques aiguës, comas et intoxications. Comme toute réanimation médicale, l’unité prend en charge les défaillances multiviscérales et les suppléances correspondantes, y compris l’oxygénation extra-corporelle (ECMO).

            Elle a développé une expertise particulière dans la prise en charge des patients immunodéprimés (hématologie, oncologie, transplantation d’organes, VIH, traitements immunosuppresseurs).

            Dans le cadre des filères « insuffisance respiratoire grave », l’unité a également développé une expertise dans l’évaluation des paralysies ventilatoires centrales d’origine médullaire ou cérébrale. Elle reçoit ainsi pour des explorations spécialisées (stimulation phrénique implantée, dépendance inexpliquée à la ventilation) des patients en provenance de la France entière.

            L’unité est particulièrement active en recherche clinique, à son initiative (ventilation non-invasive, sevrage de la ventilation, dyspnée sous assistance ventilatoire…) ou de façon participative.

* A eux deux, le secteur de pneumologie et l’unité de réanimation médicale et de surveillance continue accueillent plus de 500 malades par an en provenance du SAU, constituant ainsi le second aval des urgences après le département de médecine interne.

Responsable médical : Dr Julie DELEMAZURE

            L’unité fonctionnelle de Soins de Réadaptation Post-Réanimation (SRPR respiratoire) comporte 12 lits. Elle est située de façon provisoire au 4ème étage du bâtiment des « Cliniques Médicales », avant d’intégrer sa localisation définitive au sein de ce même bâtiment à l’horizon 2018.

            Ce secteur constitue un palier entre des secteurs de réanimation ou de soins intensifs et des secteurs d’hospitalisation ou de soins de suite et de réadaptation (SSR). Il présente à la fois les caractéristiques d’une unité de soins intensifs (assistance ventilatoire, monitorage continu, présence médicale 24h/24) et les caractéristiques d’une unité de réadaptation (équipe pluridisciplinaire incluant médecins, infirmiers, aide-soignant ainsi que kinésithérapeute —7j/7—, ergothérapeute, diététicienne, psychologue ; appareillages spécifiques permettant une rééducation précoce -électrostimulation, cyclo-ergomètre de lit-).

            Le SRPR respiratoire accueille des patients en provenance de toute l’Ile-de-France. Il s’agit de patients ayant une problématique respiratoire sévère (dépendance de l’assistance ventilatoire, trachéotomie, dysfonction de la toux) et prolongée au terme d’un séjour en réanimation médicale ou chirurgicale, quelle qu’en ait été l’indication initiale.

            L’objectif des séjours est double, obtenir le sevrage de la ventilation d’une part et permettre la verticalisation et la reprise de la locomotion d’autre part. Il s’inscrit dans un contexte de réadaptation « générale » : physique, psychologique et sociale.

            Le SRPR respiratoire permet l’entrée dans une filière de soins « insuffisance respiratoire » de patients dont l’état respiratoire était normal avant leur admission en réanimation. Ainsi, son aval « type » est un séjour en SSR, au terme duquel il peut y avoir soit autonomie respiratoire complète (insuffisance respiratoire transitoire) soit appareillage au domicile (insuffisance respiratoire chronique).

            Le secteur de SRPR accueille également les patients tétraplégiques au décours immédiat de l’implantation de stimulateurs phréniques, pour la rééducation diaphragmatique initiale.

Responsable médical : Dr Jésus GONZALEZ-BERMEJO

            L’unité fonctionnelle de SSR respiratoire et neuro-respiratoire du Service de Pneumologie et Réanimation médicale est actuellement située au sein de la Division Marguerite Bottard. Sa relocalisation au sein de l’ensemble « R3S » est prévue à un terme qui reste à définir. Cette unité comporte 22 lits d’hospitalisation (salle Alain Mimoun, au 3ème étage du bâtiment) et un gymnase spécifique (salle André Pousse, au rez-de-chaussée).

            Le secteur accueille principalement, en provenance de toute l’Ile-de-France, des patients souffrant de BPCO qui y sont pris en charge en aval de services de pneumologie au décours immédiat d’une exacerbation de leur maladie. Les séjours durent environ six semaines. Ils ont pour objectif de mettre en place aussi précocement que possible une réhabilitation respiratoire multidisciplinaire (bilan pneumologique, appareillages respiratoires, kinésithérapie, ergothérapie, aide sociale, diététique et soutien psychologique). Ils sont aussi l’occasion d’un programme d’éducation thérapeutique « BPCO » spécifique. Les patients admis au sein de l’UF de SSR sont particulièrement lourds pour ce type de structure (dépendance à l’oxygénothapie ou à la ventilation au masque, comorbidités cardiaques, dénutrition…; d’où l’importance de la localisation intra-hospitalière et des liens avec la pneumologie aiguë et la réanimation). L’aval du secteur est le domicile. Il existe dans ce contexte une interface étroite et une collaboration intensive avec le réseau de soins « Recup’Air », dédié à la réhabilitation respiratoire ambulatoire (Dr Agnès Bellocq) et dont le service fait partie des pivots.

            L’UF de SSR du du Service de Pneumologie et Réanimation médicale prend également en charge des patients atteints d’insuffisance respiratoire d’origine neuromusculaire, dans deux indications très spécifiques : la rééducation diaphragmatique après stimulation phrénique implantée et les suites d’une trachéotomie programmée. L’objectif crucial de ces séjours de 3 à 6 semaines est alors d’autonomiser les patients et leurs aidants en vue du retour à domicile avec la prise en charge respiratoire correspondante.

L'EQUIPE MEDICALE - PRENDRE UN RENDEZ-VOUS

RDV de consultation (vous munir obligatoirement du courrier de votre médecin demandant la consultation spécialisée)

  • Par téléphone au 

Pour connaître les jours de consultations ainsi que les numéros des secrétariats pour prendre rendez-vous, cliquez sur le nom du praticien

Service : Service de pneumologie et réanimation médicale

Chef de service

Pr Thomas SIMILOWSKI

Unité : Pneumologie et réanimation médicale

Responsable UF : Pr Thomas SIMILOWSKI

Liste des consultations

Sans consultation

  • Dr Regine ANTOINE (PRATTACH)
  • Dr Marie CANTIER (PRATTACH)
  • Dr Maxens DECAVELE (CCA-AHU)
  • Dr Julie DELEMAZURE (PRCONTR)
  • Dr Suela DEMIRI CRICKX (PRATTACH)
  • Pr Alexandre DEMOULE (PUPH)
  • Dr Karine GEROLD (PRCONTR)
  • Dr Antoine GUERDER (PHPT)
  • Dr Pierantonio LAVENEZIANA (MCU)
  • Dr Lila LAYACHI (ASSH)
  • Dr Clemence MAROIS (ASSH)
  • Dr Julien MAYAUX (PHPT)
  • Dr Elise MORAWIEC (PRCONTR)
  • Dr Francois POUSSET (PRCONTR)
  • Dr Helene PRODANOVIC (PHPT)
  • Dr Laurent TAILLADE (PHPT)

Unité : Réanimation médicale et surveillance continue

Responsable UF : Pr Alexandre DEMOULE

Sans consultation

  • Dr Marie CANTIER (PRATTACH)
  • Dr Julie DELEMAZURE (PRCONTR)
  • Dr Suela DEMIRI CRICKX (PRATTACH)
  • Pr Alexandre DEMOULE (PUPH)
  • Pr Alexandre DUGUET (PUPH)
  • Dr Julien MAYAUX (PHPT)
  • Dr Capucine PANZINI (PHPT)
  • Dr Helene PRODANOVIC (PHPT)
  • Pr Thomas SIMILOWSKI (PUPH)

Unité : Soins de suite et de réadaptation respiratoires et neuro-respiratoires

Responsable UF : Dr Jesus GONZALEZ

Sans consultation

  • Dr Regine ANTOINE (PRATTACH)
  • Dr Zakaria BELHACHEMI (PRATTACH)
  • Dr Jesus GONZALEZ (PHPT)