Département d’Anesthésie – Réanimation

1er Hôpital Universitaire français par sa taille, l'hôpital Pitié Salpêtrière regroupe l'ensemble des activités médicales existantes, hormis la pédiatrie (sauf pédopsychiatrie), la dermatologie, le traitement des grands brûlés.

Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière

DÉPARTEMENT ANESTHÉSIE - RÉANIMATION

anesthesie
Reanimation ward with modern equipments

Analgésie

Anesthésie

Médecine péri-opératoire

Réhabilitation accélérée après chirurgie

Parcours ambulatoire

Réanimation

Situation sanitaire exceptionnelle

Chef de département : Professeur Louis PUYBASSET (PU-PH)

Le Service d’Anesthésie Réanimation assure l’ensemble des activités d’anesthésie et de réanimation chirurgicale de l’Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière et la responsabilité d’une Unité Mobile d’Urgence et de Réanimation, le SMUR.

Il a pour missions :

  • l’évaluation préopératoire des opérés en consultation et leur préparation à l’intervention
  • la prise en charge de l’anesthésie – la surveillance postopératoire dans des unités de réveil ou de réanimation chirurgicale
  • la prise en charge des urgences chirurgicales nécessitant des soins intensifs
  • la coordination des prélèvements d’organes et la prise en charge des malades en état de mort encéphalique

Responsable : Professeur Mathieu RAUX (PU-PH)

Les médecins anesthésistes réanimateurs de Gaston Cordier assurent la prise en charge annuelle de plus de 12.700 patients. Afin de répondre aux besoins de ces derniers, l’organisation des équipes a été adaptée aux exigences des deux principaux « parcours patients ». Ces Médecins Anesthésistes Réanimateurs assurent la prise en charge en consultation d’anesthésie-réanimation et au bloc opératoire des patients bénéficiant d’une chirurgie programmée (orthopédique, urologique ou digestive). Ils sont les acteurs principaux de la médecine péri-opératoire, indissociable de la réanimation, et jouent à ce titre un rôle majeur dans l’organisation des procédures de réhabilitation accélérée après chirurgie (RAAC) et du parcours ambulatoire.

Ces médecins anesthésistes réanimateurs assurent également la prise en charge réanimatoire des 1.800 patients présentant chaque année des défaillances d’organes, au sein de la Salle de Surveillance Post-interventionnelle et d’Accueil des Polytraumatisés. Leurs compétences de réanimateurs permettent de prendre en charge les patients présentant des complications post-opératoires ; victimes de traumatisme sévère (l’unité constitue l’un des six centres franciliens habilités par l’Agence Régionale de Santé (ARS) à recevoir ce type de patients dans le cadre de la permanence des soins en établissements de santé); de défaillance circulatoire, neurologique, rénale ou respiratoire quelle qu’en soit l’origine; de syndrome hémorragique en particulier dans le cadre d’hémorragies du post-partum ; de réanimation des donneurs d’organes.

Les équipes d’anesthésie réanimation de Gaston Cordier sont en première ligne pour répondre aux besoins de la population en cas de situation sanitaire exceptionnelle, et sont formées à cet effet.

Professeur Olivier LANGERON

Responsable : Professeur Olivier LANGERON (PU-PH)

 

La Réanimation Chirurgicale Polyvalente est une unité fonctionnelle située dans les bâtiments Gaston Cordier et Husson Mourier au sein de l’hôpital universitaire de la Pitié-Salpêtrière. Avec 26 lits de réanimation, 12 lits à Gaston Cordier et 14 lits à Husson Mourier, et une unité de soins continus de 6 lits située à Husson Mourier, la réanimation chirurgicale polyvalente est orientée vers la prise en charge de patients présentant plusieurs défaillances d’organes notamment en postopératoire de nombreuse chirurgies, en particulier digestive (dont la transplantation hépatique) ou vasculaire, mais aussi après un polytraumatisme. Des techniques lourdes de réanimation, comme l’épuration extra-rénale, la suppléance hépatique, l’assistance respiratoire mais aussi circulatoire sont mises en œuvre régulièrement. La réanimation chirurgicale polyvalente bénéficie d’un dossier patient informatisé, et accueille un peu plus de 1200 patients par an. Cette structure participe à la formation pratique et théorique des étudiants en médecine, des futurs médecins spécialistes en anesthésie-réanimation et des étudiants en soins infirmiers.

Pour plus d’informations et contact :

http://www.reapitie-univparis6.aphp.fr

https://twitter.com/ReaLangeron

L’ÉQUIPE MÉDICALE 

  • Dr Charlotte ARBELOT (PHPT)
  • Dr Helene BRISSON (PHPT)
  • Dr Romain DERANSY (PHPT)
  • Pr Olivier LANGERON (PUPH)
  • Dr Marine LE CORRE (PRCONTR)
  • Dr Qin LU (PHPT)
  • Dr Antoine MONSEL (PHPT)
  • Dr Antoine PONS (PHPT)
  • Dr Corinne VEZINET (PHPT)
  • Dr Agathe SELVES (PRCONTR)
  • Dr Nicolas ADAM (CCA-AHU)
  • Dr Mona ASSEFI (CCA-AHU)

Responsable : Professeur Julien AMOUR

L’équipe d’anesthésie-réanimation de l’Institut de Cardiologie, constituée de 19 médecins séniors et 7 internes, assure la prise en charge d’environ 2300 procédures de chirurgie cardiaque et des gros vaisseaux par an, dont environ 1250 sous circulation extracorporelle, dans un contexte de chirurgies urgentes ou programmées. Elle assure une centaine de transplantation cardiaque et une cinquantaine de cœurs artificiels par an, plaçant le centre en leader national dans le domaine de l’insuffisance cardiaque terminale.

L’équipe d’anesthésie-réanimation de l’Institut de Cardiologie intervient également en rythmologie et cardiologie interventionnelle, permettant la réalisation de procédures complexes sous anesthésie générale. Enfin, l’équipe d’anesthésie-réanimation de l’Institut de Cardiologie a la charge de la réanimation chirurgicale comportant 18 lits dont la mission s’inscrit en soins de support des procédures chirurgicales les plus lourdes réalisées dans l’Institut de cardiologie. Cette équipe contribue à assurer la qualité des soins prodigués en anesthésie et en réanimation chirurgicale dans le cadre de l’ensemble du parcours patient dans le but d’assurer une prise en charge et une qualité des soins optimales des patients et de leurs proches.

Responsable : Docteur Vincent DEGOS (MCU – PH)

Le parcours des patients chirurgicaux est complexe, maitrisé par des équipes médicales spécialisées, et il est développé en plusieurs étapes indissociables et interconnectées. Ce parcours de soins commence par :

  • une évaluation préopératoire permettant de prévenir et prédire certaines complications,
  • puis passe par différentes techniques d’anesthésie adaptées au geste interventionnel,
  • se poursuit par la surveillance post-opératoire immédiate permettant un triage efficace des patients en fonction de leur gravité,
    • puis accompagne les plus graves dans des structures adaptées comme les Unités de Soins Continus et les Réanimations jusqu’aux moins graves vers leur retour à domicile le jour même, en passant par un court séjour en Unité de Chirurgie ambulatoire.

Le bâtiment Babinski offre un plateau technique pour prendre en charge les actes interventionnels neurochirurgicaux, neuro-vasculaires, de radiologie interventionnelle, oto-neurochirurgicaux, oto-rhino-laryngologiques, ophtalmalogiques, trachéo-bronchiques et de sismothérapies, des plus simples aux plus graves. Notre équipe offre une prise en charge ultra-spécialisée et globale pour tous les parcours péri-opératoires des malades du bâtiment. Toutes ces spécialités interventionnelles ont un recours important à l’anesthésie (6000 consultations d’anesthésie, 8000 actes d’anesthésie en 2016 dont 1000 accueils pour défaillance neurologique par la PDSES de NREA/NRI/NCHIR, 14 sites d’anesthésie).

Les malades sont ensuite optimisés et suivis en SSPI (7400 passages en 2016) avant d’être orientés vers soit notre Unité de Chirurgie ambulatoire (800 patients), soit la réanimation 400 malades, soit leur service d’origine. Notre zone doit ainsi intervenir et interagir avec des interlocuteurs provenant de 7 services différents pour optimiser les parcours de soins, mettre en place la médecine péri-opératoire et assurer la sécurité du bâtiment. Notre équipe est composée de 25 médecins séniors et de 14 médecins juniors.

Dans notre structure, l’anesthésie et la réanimation neurochirurgicale sont effectuées par les mêmes équipes médicales. Le service d’anesthésie-réanimation de l’Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière prend en charge dans le cadre de la PDSES de recours de NREA/NRI/NC, conjointement avec les services de neurochirurgie et de neuroradiologie, tous les patients admis lors des 105 gardes par an (anciennement appelées « grande garde » de Neurochirurgie). Parmi toutes les admissions lors de ces gardes, environ 400 patients par an sont transférés en réanimation neurochirurgicale (pathologies neuro-traumatiques, pathologies neuro-vasculaires, pathologies neuro-infectieuses) et environ 800 malades sont opérés pour des urgences neurochirurgicales non-réanimatoires (hématomes sous-duraux, pathologies aiguës de la moelle épinière, abcès cérébraux, pathologies neuro-oncologiques). En moyenne, entre 10 et 12 malades sont ainsi admis en urgence lors de ces gardes.

Par ailleurs, depuis le 1 octobre 2016, l’Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière est responsable de la PDSES de recours de Thrombectomie avec pour objectif d’accueillir 150 patients par an pour cette indication.