Vie quotidienne : les infos pratiques

1er Hôpital Universitaire français par sa taille, l'hôpital Pitié Salpêtrière regroupe l'ensemble des activités médicales existantes, hormis la pédiatrie (sauf pédopsychiatrie), la dermatologie, le traitement des grands brûlés.

Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière

Vie quotidienne : Les infos pratiques

Les Hôpitaux Universitaires Pitié Salpêtrière – Charles Foix disposent d’une majorité de chambres individuelles et augmentent le nombre de chambres à un lit au fur et à mesure de la rénovation des différents bâtiments. Le linge de toilette n’est pas fourni, il est donc conseillé d’apporter vos serviettes de toilettes ainsi que vos produits d’hygiène. En cas de difficulté, l’équipe soignante vous aidera pour votre toilette.

Si le service dans lequel vous êtes hospitalisé (e) le propose, vous avez la possibilité de faire une demande de chambre particulière.

Elle vous sera attribuée dans la limite des places disponibles, et selon les nécessités médicales et les règles de répartition des chambres (patient dont l’état de santé nécessite l’isolement, non mixité des chambres homme-femme et mineur-majeur). Pour ces raisons, vous pourrez être amené à passer d’une chambre particulière à une chambre commune en cours de séjour. Les nuitées passées en chambre commune ne vous seront bien entendu pas facturées comme une chambre particulière.

Cette prestation est facturée en supplément du forfait journalier et est, par conséquent, à votre charge. Elle pourra être remboursée, en tout ou partie, par votre mutuelle, si celle-ci la prend en charge.

Vous êtes donc invité à vous rapprocher de votre mutuelle pour connaître les modalités de remboursement de la prestation « régime particulier » et ses limites (montant, durée);

Si votre mutuelle prend en charge l’intégralité du forfait « chambre particulière » pour toute la durée du séjour, nous vous demanderons d’apporter la prise en charge de votre mutuelle le jour de votre hospitalisation, afin de ne pas avoir à avancer les frais.

Attention : la Couverture Maladie Universelle complémentaire (CMU-c) et l’Aide Médicale de l’Etat (AME) ne prennent pas en charge la chambre particulière.

L’attribution d’une chambre particulière se fera sous réserve de disponibilité du service.

Merci de télécharger le document ci-dessous et le renvoyer impérativement daté et signé au moment de votre pré-admission par courrier ou par mail  à l’adresse :

Télécharger le document  –> cliquez sur le lien

 

Hôpital Universitaire  Pitié Salpêtrière 
Service des Admissions
47/83, Bd de l’Hôpital
75651 Paris cedex 13

 

Mail : preadmission.psl@psl.aphp.fr

L’alimentation fait partie du soin. Si vous êtes hospitalisé(e) plus de 24H (deux jours), un choix de menus vous sera proposé chaque jour pour le lendemain. Les menus sont élaborés par les  services de diététique et de restauration (diététicien(ne)s)  en tenant compte de votre régime alimentaire, des recommandations nutritionnelles et des prescriptions médicales  (régimes prescrits par le médecin). N’hésitez pas à demander des assaisonnements et condiments, dans le respect de votre régime. Un goûter peut vous être proposé l’après-midi.

Un diététicien est à votre disposition pour adapter votre alimentation en fonction des prescriptions médicales (régimes prescrits), vous pouvez le contacter par l’intermédiaire du personnel soignant. Votre famille peut également le rencontrer. . Des cours d’éducation thérapeutique et des consultations externes ont lieu dans plusieurs services cliniques.

Vos proches peuvent déjeuner avec vous. Des tickets « visiteur » sont en vente à la régie principale, permettant la commande d’un repas dans le service.

lit-dappointSi vous êtes hospitalisé, vous pouvez demander à ce que l’un de vos proches reste auprès de vous.

A chaque fois que cela est possible, un lit sera mis à sa disposition et des repas lui seront fournis.

Ces prestations sont facturées sur la base d’un tarif forfaitaire (pour plus d’informations, rapprochez vous du secrétariat du service).

En cas d’hospitalisation d’un enfant de moins de 16 ans, d’un malade en fin de vie ou d’une personne présentant un handicap sévère, la mise à disposition d’un lit d’accompagnant dans la chambre du patient est gratuite. En revanche, les repas restent à la charge des accompagnants.